La Chandeleur, c’est aujourd’hui !

Voilà venu le temps de la Chandeleur ! Mmmmm de bonnes crêpes maison, y en a pour tous les goûts.

Vous avez déjà entendu surement une fois dans votre vie les différentes traditions de la chandeleur : il existe encore de nos jours toute une symbolique liée à la confection des crêpes. On fait ainsi parfois sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d’or, ou à défaut une monnaie, et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année. Il s’agit de faire en sorte que la crêpe atterrisse correctement dans la poêle.

On dit aussi que la première crêpe confectionnée doit être gardée dans une armoire et qu’ainsi les prochaines récoltes seront abondantes. Il est parfois précisé qu’il s’agit du sommet d’une armoire et que la crêpe est alors réputée ne pas moisir et éloigner la misère et le dénuement.

À l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison doivent être allumées. La tradition demande aussi de ne ranger la crèche de Noël qu’à partir de la Chandeleur, qui constitue la dernière fête du cycle de Noël.

Bref … Après cette courte explication sur les traditions, je vais vous raconter mon aprèm où j’ai fait un gâteau de crêpes pour la première fois de ma vie, mais qu’est-ce que c’est bon ! En plus confectionné dans une maison pleine d’amour ! Et Oui celle de ma copine Nanna, une merveilleuse maman dannoise d’une petite fille de 21 mois et enceinte de 6 mois. Elle fait justement un blog d’inspiration pour des parents et grands parents qui cherchent des idées de DIY, décoration, mode enfants, d’équipements, des astuces et conseils pratiques, afin de les aider à trouver leur chemin dans ce nouveau monde qui s’offre à eux : MiniMaxiMe.

Nous avons confectionné ce gâteau pendant la sieste de Nora, comme ça à son réveil elle avait la surprise de voir un beau gâteau et beaucoup de chocolat (en fait je crois qu’elle a vu que le chocolat !).

Si vous voulez avoir la recette de notre gâteau de crêpes c’est par là

Merci à Kevin d’être venu après la guerre, et oui c’est bien un mec, quand le gâteau est tout fait et bien monté il arrive pour prendre quelques clichés et mettre les pieds sous la table !

 

Photo By: http://www.kevinlamseck.com/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.